Outils pour utilisateurs

Outils du site


public:charte

Charte

Les contributeurs à Wikiveilleurs s'engagent au respect des règles ci-dessous, dont la date de dernière mise à jour est indiquée en bas à droite de cette page.

Démarche scientifique

Les hypothèses, basées sur les observations ou l'intuition, doivent être formulées de manière à être vérifiables. Les conclusions doivent être fondées sur des observations documentaires (sources bibliographiques, interviews, etc.) ou de terrain. Ces observations doivent être correctement documentées. Les pseudo-sciences telles que divination, radiesthésie, ufologie, mutilations de bétail, etc. sont proscrites sur ce site.

Intégrité

Les sources doivent être correctement citées, les citations faites entre guillemets, et les propos et hypothèses correctement attribuées afin d'éviter le plagiat. L'effort de recherche doit rester de bonne foi, objectif, et sans parti-pris. La même valeur est accordée aux preuves qui viennent en appui comme en rejet des hypothèses.

Respect des personnes

Les contributions doivent respecter non seulement les autres chercheurs, mais aussi les personnes vivantes concernées par les recherches (dont les résidents des lieux) et qui ne tiennent pas forcément à y être associées.


Point de vue de wikiveilleurs

Le point de vue de Wikiveilleurs sur l'énigme de l'Île des Veilleurs est le suivant ; les chercheurs ne sont toutefois pas tenus d'y adhérer :

  • Les indices sont ténus : un billet polonais anonyme dont l'original s'est perdu et qui n'a été retranscrit que de lointaine mémoire ; un tableau qui a lui aussi disparu et dont il faut croire Alfred Weysen qu'il contient des indices cachés ; un pétroglyphe non déchiffré et peut-être sans relation avec l'énigme ; et une filiation douteuse du fondateur de l'Ordre du Temple, Hugues de Paganis, au domaine de Bagarris. Le scepticisme est donc de rigueur.
  • Les principaux protagonistes et témoins contemporains de l'énigme (George Marcolla, Alfred Weysen, Jangast, etc.) sont décédés et n'ont partagé avec le public que des fragments de leurs recherches, parfois même de façon délibérément absconse (comme dans le cas de L'Île des Veilleurs). Un certain quantum de savoir s'est perdu et devra, au mieux, être redécouvert ; et la collaboration entre chercheurs (maintenant de deuxième ou troisième génération) est indispensable.
  • Le terrain de l'Île des Veilleurs est immense et hostile de par son climat (glacial en hiver, torride en été), son relief abrupt et parfois dangereux, et sa végétation souvent impénétrable. Les trouvailles, s'il y en a à faire, ne se feront pas “par hasard”. Les recherches documentaires et la raison doivent donc guider les déplacements sur le terrain, et non l'inverse.
  • Deux grandes pistes parallèles de recherche semblent s'imposer. La première consiste à vérifier les indices (par exemple, retrouver le tableau de Saint-Augustin, ou déchiffrer le pétroglyphe de l'Évescat). La seconde consiste à trouver un lien éventuel entre l'Ordre du Temple et le site de l'Île des Veilleurs (par exemple, l'origine locale de Hugues de Paganis, ou une tradition maçonnique reliant les derniers Templiers aux ancêtres de George Marcolla), qui appuierait de façon déterminante le bien-fondé de l'énigme, mais se heurte pour l'instant au corpus historique. C'est l'objet des recherches poursuivies par Wikiveilleurs.
  • L'outil technologique est devenu indispensable et doit être exploité. Alfred Weysen aurait constitué près de trente mille fiches écrites (supposément détruites par son épouse à sa mort) et envisageait déjà l'avantage que lui procurerait un recoupement informatique de ces informations. C'est désormais possible, et même la fonction principale d'un wiki tel que celui-ci, grâce à l'hypertexte et la transclusion. Par ailleurs, la puissance des outils cartographiques modernes, la photographie aérienne par drone, et l’accès aux ouvrages numérisés permet des recherches “à domicile” nouvelles, plus approfondies, et plus rapides que par le passé.
  • Les écrits d'Afred Weysen ont profondément influencé la connaissance de l'énigme, mais pas forcément dans le bon sens. Ses écrits sont devenus de plus en plus abscons, digressifs, voire fantaisistes au fil des publications. En revanche, une lecture comparative de ses ouvrages est instructive pour comprendre l'évolution de ses recherches. À notre connaissance, une telle exégèse n'a jamais été entreprise, et wikiveilleurs s'y attache.
public/charte.txt · Dernière modification: 2019/10/06 15:39 par veilleur